Bonjour à tous !

Durant le week-end de Pâques (du 3 avril au soir jusqu’au 6 après-midi) a eue lieue l’annuelle formation sur les forêts nourricières à la Ferme du Plessis. A cette occasion et avec l’aide des participants, nous avons poursuivi la plantation du jardin forêt du Centre.

DSC_0084 (Copier)

La promotion n°3, joyeuse après trois jours de formation théorique et pratique sur les forêts nourricières !

Plan approximatif des différentes parcelles sur la forêt nourricière.

Plan approximatif des différentes parcelles sur la forêt nourricière.

Vous souvenez-vous de la parcelle C de la forêt nourricière, destinée à être plantée à cette occasion ? Elle avait été cartonnée et paillée l’an passé et de nouveau au début 2015…

DSC_0067 (Copier)

Mise en terre d’une rhubarbe.

La partie la plus au nord de cette parcelle a été plantée en framboisiers au début de l’année, par Pierre et Maël. Sur le reste de la zone ont été placés des choux perpétuels panachés, des artichauts de laon, des oseilles épinards et vertes, des fraisiers, des roquettes sauvages, de la rhubarbe et des céleris vivaces… de quoi redécouvrir quelques légumes oubliés !

Des chemins (balisés par de l’herbe verte sur la paille ; ce n’est pas durable mais on y réfléchira !) ont été définis à cette occasion, pour permettre d’accéder à bout de bras à tous les recoins sans piétiner la terre si soigneusement aérée par le travail des vers de terre s’étant nourris des cartons tout l’hiver.

Sur la moitié de la parcelle, autour de ces nouvelles plantes de l’étage inférieur, nous avons retiré la paille et les cartons pour semer du trèfle et de la moutarde. Pour essai, nous prévoyons de planter en mai quelques pieds de courges autour des framboisiers, là où les cartons ont été laissés.

DSC_0075 (Copier)

Seule une partie de la parcelle C a été ratissée, décartonnée et semée de trêfle violet et de moutarde entre les plantes de l’étage inférieur. Le reste sera planté de courges pour essai.

Ont également été plantés ça et là quelques buissons supplémentaires, aux emplacements laissés vides par les arbustes malheureusement décédés ou par notre designer en herbe, Norbert. Nous avons ainsi mis en place deux baies de Goji, deux baies de Mai (Chèvrefeuilles comestibles), un amélanchier supplémentaire et un ragouminier. Je promets de réaliser un plan informatique à jour de la forêt, pour que vous puissiez mieux comprendre l’agencement de toutes ces espèces.

Par manque de temps, nous n’avons pas cartonné une nouvelle parcelle que je nommerai « D »… ce qui devrait se faire bientôt pour préparer l’an prochain. L’occasion d’y planter des courges sur carton également. A suivre donc !

DSC_0073 (Copier) DSC_0004 (Copier)

Ca vous tente de nous rejoindre au printemps prochain ? 🙂